✒️ L’ombre du Golem d’Eliette Abécassis et Benjamin Lacombe)

DJW92sfXoAAEsOZ

Editions Flammarion jeunesse – Conte et légende/ fantastique/jeunesse –  192 pages

SORTIE LE 27 SEPTEMBRE

lisademars1176648023

Prague, 1552, les juifs sont persécutés. Un rabbin crée un être de glaise chargé de protéger sa communauté. Mais le pouvoir en place, inquiet, enlève Zelmira pour l’utiliser comme monnaie d’échange contre le Golem, cet être fantastique.

bcp-aime Lire la suite de « ✒️ L’ombre du Golem d’Eliette Abécassis et Benjamin Lacombe) »

✏️ Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien

15267894_1828578137424484_9031047512234782714_n

Editions Pocket – Conte – 159 pages

renders-noel-2013-31

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d’abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire.
Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l’Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien

renders-noel-2013-31

une-lecture-doudou-doudou Lire la suite de « ✏️ Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien »

Belle de Robin McKinley





Editions Mnémos – Conte – 237 pages


Belle était loin d’être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Ce que j’en ai pensé …

C’est dans le cadre du challenge Cold Winter que j’ai effectué cette lecture. En effet, la consigne était de lire une réécriture de conte et bien entendu, je ne pouvais pas résister à cela. J’ai donc choisi de lire la réécriture de l’un de mes contes favoris qui n’est autre que la Belle et la Bête.

Une chose est certaine, c’est que ce roman rempli parfaitement la consigne, car il s’agit d’une réelle réécriture de conte.Une chose est certaine, c’est que ce roman rempli parfaitement la consigne, car il s’agit d’une réelle réécriture de conte.

L’auteur est parvenu à réinventer complètement ce monde que je connais par cœur tant je l’adore. En effet, on se retrouve plongé dans un monde dur et froid, car Belle et ses deux soeurs ainsi que son père se retrouvent obligés de quitter la ville, car les affaires de ce dernier sont loin d’être florissantes. Les voilà obligés d’emménager dans la campagne.

En ce qui concerne les personnages, je suis tombée sous le charme de Belle. Étonnant non ? C’est une jeune fille au caractère très bien trempé. Ce prénom de Belle, elle se l’est approprié, car elle n’aimait pas son prénom de baptême. Belle est vive d’esprit et aime par dessus tout la lecture. C’est une obstinée qui ne change pas d’idée facilement. Je dois avouer qu’au niveau du caractère, je me retrouve beaucoup dans ce personnage. Pour ce qui est des deux soeurs, je les ai trouvé bien quelquconques. Grâce et Espérance sont gentilles, mais cela s’arrête là pour moi, elles jouent véritablement un rôle de personnages secondaires et je n’ai pas voulu m’arrêter plus longuement sur elles deux.

Pour ce qui est du restant de l’histoire, je ne vous en dis pas plus à vous de le découvrir !

Vous l’aurez compris l’histoire est entièrement revisitée et si vous vous attendez à lire l’histoire à son origine faites demi-tour.

J’ai apprécié la plume de l’auteur qui est agréable à lire et très fluide. Je me suis laissée complètement embarquée dans l’histoire qui m’a fait voyager.

En conclusion, c’est un roman que je ne peux que vous conseiller surtout si comme moi, vous êtes fan de la Belle et la Bête sous toutes ses coutures.


Eleanor de Holly Black

Titre VF: Eleanor
Auteur : Holly Black
Genre : Conte – Jeunesse
Nombre de pages: 270 pages
Edition : Bayard
Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières doses. Un jour, elle se réveille et fait une confession effrayante à Poppy… et c’est là le début d’une grande aventure…
Me revoilà avec un nouveau roman à vous présenter. Il ne sera pas resté bien longtemps dans ma bibliothèque. Bien que ce roman soit plus destiné aux enfants j’avoue avoir passé un bon moment avec lui.
Dans cette histoire, nous rencontrons Eleanor qui est une poupée de porcelaine qui fait partie d’une collection et qui est derrière une vitrine tout au long de la journée. Cette dernière est placée chez Poppy, une jeune adolescente de douze ans. Poppy à pour interdiction de toucher a cette poupée. Cela ne l’intéresse pas beaucoup car elle préfère raconter et inventer des histoires avec ses amis Alice et Zach. Le plus souvent, l’héroïne de ces histoires n’est autre que notre poupée de porcelaine qui est la reine. Mais un jour les rôles vont s’inverser et ses Eleanor qui va raconter son histoire à Poppy.
Comme dis plus haut, j’ai passé un bon moment avec ce roman et plusieurs choses m’ont plu. J’ai apprécié le fait de lire une histoire fantastique basique car ça change de l’ordinaire. Au départ j’avais un peu peur de me retrouver face à une histoire semblable à Chucky (personnage qui m’a traumatisé à jamais) mais ce n’est pas du tout le cas rassurez-vous !
L’auteur nous fascine tout au long de son récit et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! La preuve est que le livre aura été lu en à peine trois jours. L’histoire est bien écrite et je pense qu’elle ravira les plus jeunes comme les moins jeunes comme moi.
Un petit roman que je vous conseille vraiment de lire !

Contes à guérir, Contes à grandir de Jacques Salomé

Titre VF: Contes à guérir, Contes à grandir
Auteur : Jacques Salomé
Genre : Conte
Nombre de pages: 376 pages
Edition : Le livre de poche
Les contes, nous le savons maintenant, nous aident à guérir. Ils permettent de nommer l’indicible, de dénouer les contradictions, de réparer les blessures de notre histoire présente et passée. Ils nous aident à grandir, à croître et à nous harmoniser.
Ils favorisent à l’intérieur de nous la réconciliation entre différents états de notre condition humaine, le psychisme, le corps et l’esprit qui parfois se révèlent antagonistes et contradictoires.
Ils contiennent des mots qui nous enveloppent, nous caressent et nous serrent dans une amicale clarté; ils nous proposent des associations qui nous illuminent dans une limpide atmosphère et nous déposent, plus apaisés, aux confins de l’imaginaire et du réel.


Quel plaisir de retrouver enfin les écrits de Jacques Salomé ! Ce ne sera une surprise pour personne si je vous dis que j’adore cet auteur !
 Il m’a accompagné pendant mes études grâce à ses écrits plus psychologiques et il m’a également accompagné pendant mon temps libre grâce à ses autres écrits. 
J’avoue être très fan de ses contes. 
Dans ces contes-ci, Jacques Salomé nous livre encore diverses petites histoires qui sont toutes aussi magnifiques les unes que les autres. J’ai un petit faible pour le conte intitulé :  » Le conte de la petite fille à qui on avait laissé croire que l’amour viendrait un jour la chercher « . 
Chaque conte nous fait sourire et nous donne à la fois une leçon de vie. L’auteur nous livre avec délicatesse chaque histoire. 
L’écriture quant à elle est toujours aussi délectable ! Chaque mot se boit sans que l’ivresse ne nous emporte. C’est un océan de bonheur qui se déverse dans ce roman.
Encore un coup de coeur phénoménal pour ce livre. Je pense que jamais je ne pourrais me lasser de ces romans et de cet auteur pour lequel j’éprouve une grande admiration et que j’espère un jour pouvoir rencontrer. Je vous le recommande vivement !