✒ Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

vgrimaldi

Editions Fayard – Contemporain – 396 pages

3122810717_0_15_9dPIIH0W

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

tumblr_inline_mve46lmxso1ryhjgc

avis-prin3

Il arrive parfois un moment où un lecteur est attiré sans trop savoir pourquoi vers un roman. Ce fut mon cas pour ce livre. En le voyant dans les rayons de la librairie, je me suis sentie comme attirée par un aimant. Il me fallait ce livre. Aujourd’hui, après avoir fini ma lecture, je sais que j’ai bien fait de suivre mon instinct. J’ai vécu un coup de foudre littéraire comme j’en ai très peu connu dans ma vie de lectrice.

Bien entendu, j’avais déjà entendu parler de Virginie Grimaldi. Je ne vis pas dans une grotte quand même, mais je dois bien avouer que je ne m’étais jamais penchée sur cette autrice. Comme d’habitude, l’envie était présente, mais le manque de temps faisait que je ne cessais de repousser cette rencontre. Un mal pour un bien peut-être ? J’ai l’impression que ce livre est arrivé pile au moment où il le fallait dans ma vie. 

Je suis passée par toute une palette d’émotions toutes plus différentes les unes que les autres en lisant ce livre. J’ai ri, j’ai été émue, chamboulée, bouleversée, malmenée, ébranlée, … Je n’ai pas de mots assez grands pour définir tout ce que j’ai ressenti pendant cette lecture.

J’ai vécu un coup de foudre pour une plume et des personnages tellement attachants. L’écriture est sublime et tout est dosé avec tellement de justesse. Ce n’est pas facile d’être dans une telle justesse des mots et tout ce mélange donne un roman merveilleux.

On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde. 

Dans cette histoire, nous partons à la rencontre d’Anna, une jeune femme de trente-sept ans qui est littéralement au bord du gouffre. Elle est endettée jusqu’au cou et au chômage. Cette dernière tente tant bien que mal de garder la tête hors de l’eau et de faire face, mais cela reste très difficile. De plus, Anna doit élever ses deux filles, Chloé âgée de dix-sept ans et Lily âgée de douze ans. Difficile de jongler entre deux enfants, une vie difficile, des secrets, … Sur un coup de tête Anna, décide d’emprunter le camping-car de son papa et de partie plusieurs semaines avec ses filles. La voilà partie faire le tour de Scandinavie. Anna passe pour une folle aux yeux de ses filles, mais si cette folie était la dernière solution qu’il reste ? Une bouée de sauvetage lancée dans un dernier espoir. 

Comme dis plus haut, je suis tombée sous le charme des personnages. Lily n’est plus une petite fille, mais pas encore une adolescente. Elle est pleine d’humour et ses tournures de phrases m’auront valu quelques moments de rigolade. De plus, j’ai trouvé que Lily avait un très grand cœur pour une petite fille, elle à la capacité de voir au-delà des gens. Elle arrive à percer la carapace des autres. En ce qui concerne Chloé, c’est une adolescente hypersensible. Je dois bien avouer avoir été très touchée par ce personnage déjà abimé par la vie alors qu’elle la commence a peine. Je me suis sentie très proche d’elle durant toute ma lecture. Elle a une vision altérée d’elle-même de part toute la pression qu’elle s’inflige. La plus grande peur de Chloé est de ne pas être aimée et de ce fait elle se retrouve obligée d’agir contre sa volonté. Elle est prête à se salir pour quelques secondes de bonheur. J’ai été très émue par cette jeune fille et à la fois très triste pour elle. Elle est à un âge où elle devrait croquer la vie à pleines dents et vivre sa vie sans se soucier des tracas de grands, mais malheureusement la pression sociale est plus forte et elle gagne comme très souvent … On ne devrait pas jamais vouloir rentrer dans un moule pour plaire aux autres et pourtant, on se retrouve très souvent obligée de le faire afin de vivre plus ou moins sans turbulences… Chloé est une adolescente perdue qui a trouvé une forme d’exutoire au travers de son blog. Cette dernière parle parfois trop vite et ne comprend que bien plus tard qu’elle à pu blesser les autres. 

Nous espérions sans doute qu’à trois ce serait moins lourd à porter. Ce fut le contraire. Le chagrin de ceux que l’on aime décuple le nôtre. 

Quant à Anna, elle est à un tournant de sa vie, un moment charnière. Ses filles commencent à grandir et ce n’est pas toujours facile à accepter en tant que maman. Sa vie professionnelle est proche du néant, mais elle ne baisse pas les bras et elle continue à se battre quoi qu’il arrive. Le bonheur de ses enfants passe avant tout. Mais lorsqu’on fait passer le bonheur des autres avant le sien, on commence petit à petit à s’oublier et on s’éteint à petit feu. Mais Anna est une femme forte ! Elle ose affronter le passer et prendre des décisions radicales pour sauver sa famille qui se déchire sous ses yeux. 

J’ai aimé la façon dont les émotions sont présentées et travaillées. En effet, l’atmosphère est souvent tendue entre Anna et sa fille, mais tout nous est présenté avec justesse sans en faire trop. On se retrouve face à une relation mère-fille comme elle se déroule très souvent dans la réalité. 

Nous sommes immergé dans des instants de vie fragiles comme du cristal. Des prises de décisions, des choix parfois difficiles à prendre. Tout est criant de sincérité dans ce roman. 

Nous possédons quelque chose qui ne disparaîtra jamais.

Vous l’aurez très certainement compris, ce livre est un coup de cœur magistral. Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette petite pépite.

coeeeur

Un commentaire sur « ✒ Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi »

  1. Livre lu et chroniqué en mai 2108. Comme toi ce fut un coup de cœur (9/10). Voilà ce que je disais : « Un roman avec lequel j’ai aimé rire, un peu pleurer, m’interroger. Les personnages ont tous un message à nous faire passer, ils enrichissent le récit. Beaucoup de tranches d’âge sont représentées avec les joies et les soucis qui vont avec. »
    Bon W.E. FLaure

    J'aime

N'hésitez pas à me donner votre avis ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s