Blog·Chroniques·Drame·Jeunesse

✒️ Quelques minutes après minuit de Patrick Ness et Siobhan Dowd

15542122_1835449133404051_2632722555331429094_n

Editions Gallimard Jeunesse – Jeunesse/Drame – 356 pages

3124709553_1_7_o89nbbh7

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

3124709553_1_7_o89nbbh7

coup-de-coeur-lecture

capture

Je vous présente ici mon plus gros coup de coeur de l’année 2016. Ce livre est une véritable pépite, une merveille. J’ai mis du temps à écrire ma chronique tant je voulais absolument trouver les mots justes pour vous faire ressentir à quel point ce livre m’avait bouleversée et transcendé.

Dans cette histoire, nous allons faire la connaissance de Connor, un jeune garçon de treize ans à peine qui vit avec sa mère atteinte d’un cancer. Comme beaucoup d’enfants de son âge, ses parents sont divorcés et son père est parti refaire sa vie. Très vite, nous allons comprendre qu’un lien spécial unit Connor à sa mère et que ce dernier est un réel pilier pour elle. Cette dernière s’affaiblit de jour en jour et le petit garçon se retrouve totalement impuissant face à la chute de sa mère. Chaque nuit, notre jeune héros fait toujours le même cauchemar. Ce dernier il n’a pas envie de l’accepter et est dans un déni total. Une nuit, un peu après minuit, il va faire la rencontre d’un monstre plutôt effrayant. Au départ, Connor croit à un pur produit de son imagination, mais la réalité s’avère tout autre, car le monstre est en réalité investi d’une mission assez particulière, celle de faire grandir notre jeune protagoniste.

J’ai été touchée par le personnage de Connor qui est un petit bonhomme que la vie ne va pas épargner. Comment réagir quand on voit sa mère perdre face à la plus horrible des maladies ? Au fur et à mesure de notre lecture, Connor va évoluer et passer par diverses phases. Tout d’abord un refus, voire un déni total de la situation, viendra ensuite une phase d’acceptation. J’ai énormément apprécié le personnage de l’arbre. Sa relation avec Connor est plus que magnifique. De prime abord, on le voit un peu comme le méchant de l’histoire, mais petit à petit on comprend que ce dernier va agir comme un véritable « ami-bandage » pour Connor. En effet, l’arbre est venu raconter trois histoires à Connor. Ces dernières vont faire grandir Connor et lui apprendre énormément sur la vie et sur lui-même. L’arbre va apprendre à Connor que la vie peut parfois nous faire énormément souffrir et qu’on peut très souvent la détester, mais qu’elle vaut néanmoins la peine d’être vécue.

quelques-minutes-apres-minuit-03

Dès les premières pages, je me suis retrouvée complètement happée par l’histoire et il m’était totalement impossible de m’arrêter de lire. Je ne me rappelle pas avoir eu une lecture aussi prenante entre les mains. Comme dit plus haut, j’ai été vraiment soufflée et bouleversée par cette lecture et j’ai eu beaucoup de mal à mettre des mots sur mes émotions. Il est vrai que les thèmes abordés dans ce roman me touchent particulièrement et il était totalement impossible que je reste indifférente à cette lecture. Le message que véhicule ce roman est très puissant, car il s’agit tout simplement du fait d’accepter la mort d’un proche et de le laisser partir.

En ce qui concerne le style de l’auteur, j’ai été séduite dès les premières pages. Le récit est assez rapide, temporellement parlant, pourtant il y a une sorte de constance et de calme qui s’en dégagent. J’avais réellement l’impression d’avoir l’auteur qui me narrait son récit comme s’il était installé à côté de moi pendant ma lecture. Je me répète, mais ce livre est une petite pépite qui vous secoue dans tous les sens et duquel on sort transformé et bouleversé. J’ai souvent pleuré pendant la lecture. Les mots utilisés par l’auteur agissent comme de véritables gifles par moment. Mes mots ne sauraient être assez puissants pour décrire tout ce que je ressens encore aujourd’hui.

345567_44ab921af4ed6d63edb1cc6fed882f97

Je tire également mon chapeau à l’illustrateur qui à parsemé le roman de merveilleuses illustrations qui ne font que renforcer l’intensité du récit. Des illustrations en noir et blanc qui sont d’une beauté à couper le souffle.

Comme dit en début de chronique, ce roman est mon gros coup de coeur de 2016. Un objet livre que l’on se doit de lire et de posséder. Si cela n’est pas encore chose faite alors, foncez et n’hésitez plus une seule seconde, car vous ne serez pas déçu.

N'hésitez pas à me donner votre avis ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s